Période de fêtes rime avec raclette, et pas que. Pour un brunch avec ses amis, familles et connaissances, personne n’hésite plus : la raclette. Une tendance devenue primordiale pour un bon moment avec ses proches, mais aussi pour renforcer le lien avec eux. Aussi, cette fête s’apparente beaucoup au choix de breuvage, notamment le vin. Comment donc choisir le meilleur vin pour accompagner sa raclette ? Voici des éléments de réponses pour trouver des idées afin de mieux apprécier la compagnie et la fête.

Pourquoi choisir un type de vin pour une raclette ?

Chaque vin pour raclette correspond à un goût, une histoire, un fait derrière la fabrication. Ainsi, choisir un type de vin pour la fête demeure d’autant plus important que choisir le thème ou faire l’emplacement.

Quels types de vin choisir ?

Le type de vin pour raclette que l’on choisit dépend du goût et de l’objectif apporté aux festivités. Compte tenu des études, une conclusion apparait : le vin blanc est plus sain que le vin rouge. En effet, nombreux adeptes choisissent ce type de vin pour raclette pour deux principales raisons qui s’apparentent à la santé : le taux de sucre et le taux d’alcool.

Le vin blanc possède une faible teneur de ces deux composants, en comparaison avec un vin rouge. Pour des fêtes plus amusantes et plus décontractées, le vin rouge constitue un choix pour la raclette aussi, comme ceux Côtes du Rhône.

Toutefois, les adeptes de raclette déclarent ne pas avoir de choix opté pour le vin rouge à cause de la nourriture, qui viendra à coup sûr, gâcher le goût du vin.

  • Vin blanc de Savoie pour une raclette de Savoie :

Avant de faire un choix, il faut donc déterminer à l’avance le type d’ambiance attendue pour vos séances raclettes. Plusieurs choix de bouteilles s’offrent aux fans de vin pour raclette.

Il y a le vin blanc sec comme le Vin-de-Savoie Chignin-Bergeron ou appelé tout simplement Vin de Savoir Bergeron, où le goût s’explique par la présence de la citronnelle et de magnolia, qui titillent agréablement les nerfs olfactifs.

Vous avez aussi la Chautagne et la Roussette du Bugey qui, issue d’un cépage altesse B, apporte de la noblesse à la raclette tout comme c’est le cas de la Roussette de Savoie. Il faut noter dans ce cas que cette raclette est issue de cette région, et donc les deux produits vont de pair pour en faire un brunch marqué.

  • Vin Blanc de Vaud ou de la Vallée de Rhône pour une raclette valaisanne :

Le concept de vin pour raclette trouve son origine sur la Vallée de Rhône, par un viticulteur appelé Léon. En effet, une découverte par hasard attire son attention sur le fait que le fromage fondu sur le feu constitue une nourriture appétissante. Il révèle un goût d’autant plus exquis lorsqu’il est accompagné par du vin.

Le vin blanc de Vaud démontre et s’apparie avec le goût de la réglisse qui peut favoriser sa déglutition avec le fromage fondu. De même que le vin de la Vallée de Rhône, qui est plus connu pour ses vins rouges, et qui constitue un bon accompagnateur pour votre raclette.