order augmentin kamagra without prescription buy plavix
 

Vin Terre Net

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Suivez_VTN_sur_twitter 
Envoyer Imprimer
Mas Cal Demoura - Coteaux du Languedoc
 
caldemoura2 
 
Le domaine :
 
Début des années 90, à l’époque où les vignerons Languedociens, touchés de plein fouet par la crise, abandonnent leurs terres, le choix de Jean-Pierre Jullien (le père d’Olivier Jullien du domaine éponyme) est sans équivoque, « Cal Demoura » en occitan signifie « Il faut rester ». Conscient du potentiel du terroir de Jonquière et soutenu par son fils, Jean-Pierre quitte la coopération, sélectionne 10ha de ses meilleures parcelles et crée ce domaine, d’où il réalise sa première vinification en 1993. Sa cuvée phare, « L’Infidèle », porte depuis le nom de cette rupture. Après 10 années d’indépendance et à l’aube de ses 60 ans, Jean-Pierre Jullien met en vente le domaine.
 
Passionné par la viticulture, Vincent Goumard se décide à franchir le pas. Il quitte son costume de conseiller financier et reprend, à Beaune et à Dijon, des études Oenologiques et Viti-vinicoles. Quand en 2003 il visite le Mas en vente, c’est le coup de cœur. Il se lie rapidement d’amitié avec les Jullien père et fils, qui lui cèdent également 2 ha de blanc, anciennement propriété du Mas Jullien. L’année 2004 marque le premier millésime entièrement réalisé par Vincent, assisté de son épouse Isabelle.
 
Situé sur l’AOC Coteaux du Languedoc « Terrasse du Larzac », le vignoble du Mas Cal Demoura reçoit deux influences. L’influence Méditerranéenne avec des journées chaudes et ensoleillées, bénéfiques à un mûrissement optimal du Grenache et du Mourvèdre. Et l’influence Cévenole avec des nuits fraîches en été, permettant au raisin de développer une belle palette aromatique et de conserver fraîcheur et finesse. Le terroir est essentiellement constitué de sols argilo-calcaires, avec des parcelles plus denses en cailloutis calcaires. « Les Combariolles », la nouvelle cuvée du domaine, est issue d’une parcelle de cailloutis situés sous une combe (d’où elle tire son nom).
 
Pour Vincent Goumard, « 80% du travail se fait à la vigne. Pour faire des grands vins, il faut des bons raisins. 10% de raisins pourris dans une vendange donne 50% de perte d’arôme sur le produit final ». Un travail à la vigne qui commence par le respect du sol ; labours, enherbements contrôlés, compost organique et utilisation de produits phytosanitaires limités. L’essentiel des travaux sont manuels en fonction des besoins de chaque parcelle (épamprage, effeuillage, taille…). Les vendanges se font parcelle par parcelle, accompagnées d’un tri minutieux des baies pour obtenir la récolte la plus saine possible. Les rendements moyens sont de l’ordre de 25hl à 30hl/ha. « Ce n’est pas le vin qui fait le millésime, mais le millésime qui fait le vin. Chaque année, il doit caractériser ce qui fait sa particularité ». Autant dire que le travail au chai ne suit pas de règles pré-établies, et même s’il ne prétend pas travailler au « feeling », Vincent précise que rien n’est défini à l’avance et que chaque intervention a lieu selon les besoins de la cuve. Résultat : après égrappage total, les raisins sont encuvés pour une durée variant de 12 à 35 jours. Les pigeages et/ou remontages se font en travaillant plus sur une recherche d’affinage de la matière que sur de grosses extractions. Les presses sont écartées pour, selon leurs qualités, prendre part ou non dans l’assemblage. Le jus soutiré est ensuite entonné dans des demi muids (500l) avec une proportion de bois neuf limitée.
 
 
Vins et terroirs :
 
  • Coteaux du Languedoc Blanc « L’Etincelle » : composé en majorité de Chenin, avec Grenache blanc, Roussane, Viognier et Muscat. Fermentations malo-lactique non faites
  • Coteaux du Languedoc « L’Infidèle » : Sur les derniers millésimes, « l’infidèle » suit avec fidélité l’encépagement Méditerranéen : dominante Syrah, puis Grenache, Mourvèdre, Carignan et Cinsault. L’élevage s’échelonne de 12 à 18 mois en fut dont 10% de neuf. Une partie de la cuvée est élevée en cuve pour conserver le maximum de fruit
  • Coteaux du Languedoc « Les Combariolles » : Une seule parcelle (cf supra). Assemblage de Syrah, Grenache et  Mourvèdre. Elevage en fût avec 20% de bois neuf.

caldemoura  

Dégustation du 10 Octobre 2007 :
 
Coteaux du Languedoc « L’Etincelle » 2006 : Robe paille très claire. Nez agrumes, citronné, fruits frais, pêche et abricot. Attaque fraîche, la bouche présente du volume et se structure autour d’une belle acidité. Finale assez longue, tendue, sur des notes muscatées. Très bien
 
Coteaux du Languedoc « L’Etincelle » 2004 : Robe claire brillante. Nez sur des arômes de fruits jaunes, d’abricot avec une petite touche florale. Bouche ronde, fruitée, avec moins de complexité et d’intensité que le 2006. Longueur moyenne, avec une pointe d’amertume. Bien
 
Coteaux du Languedoc « L’Infidèle » 2004 : 1er millésime rouge des Goumard. Robe rubis brillante. Nez fin, sur la garrigue, les petits fruits rouges et de subtiles notes réglissées et animales. Attaque franche, grande finesse de texture avec des tanins purs et épicés. Belle élégance aromatique et bonne longueur. Très bien
 
Coteaux du Languedoc « L’Infidèle » 2002 : Robe rubis, disque plus sombre, tirant sur le violacé. Belle intensité aromatique, sur le gibier, le cuir, le fumé, complété par des notes empyreumatique et de fruits noirs confiturés. Bouche profonde, sur des tanins présents avec un poil de rusticité. Bonne finale, longue et intense. Bien +
 
Coteaux du Languedoc « L’Infidèle » 2001 : Robe légèrement pourpre avec un peu de dépôt. Nez très élégant, complexe et intense sur le cassis, le cuir, le gibier, le cèdre et le poivre. Bouche complète, équilibrée avec une matière intégrée, fondue et volumineuse. Finale longue, sur des notes grillées et giboyeuses. Grand potentiel dans ce vin bien épanoui aujourd’hui. Excellent
 
Coteaux du Languedoc « L’Infidèle » 2000 : Au repas. Nez marqué sur les épices évoluant sur des notes animales et de cassis. Bouche ronde, équilibrée et élégante. Bel accord avec la blanquette de veau. Bien
 
Coteaux du Languedoc « L’Infidèle »  1998 : Légère évolution de la robe grenat au disque orangé. Nez animal, de cuir évoluant sur les fruits noirs compotés. Bouche franche, sur des tanins soyeux, complexe et aromatique. Très bonne finale avec du fruit et de l’élégance. Excellent
 
Coteaux du Languedoc « L’Infidèle »  1997 : Robe évoluée tirant sur le marron. Premier nez sur des notes végétales, évoluant sur le cacao, les fruits à l’eau de vie, la cerise Kirsch. Belle attaque mais bouche grasse dominée par une pointe d’alcool donnant une sensation sucrailleuse. Finale moyenne avec une pointe d’amertume. Millésime grêlé au Mas. Moyen
 
Coteaux du Languedoc « L’Infidèle » 1996 : En magnum. Robe grenat, peu évoluée. Belle intensité aromatique, même si le nez reste sur la retenue, avec des fruits compotés, du sous bois, le kirsch, du fumé et des notes de garrigue. Grande attaque, bouche équilibrée, structurée, pleine, avec de la finesse et une très belle matière savoureuse et gourmande. Finale longue et intense, sur le fruit. Excellent
 
Coteaux du Languedoc « Les Combariolles » 2005 : Robe pourpre, profonde. Nez de fruits rouges avec des notes lactiques, vanillées et d’épices douces. Grande matière, profonde et sur les arômes boisés et vanillés du nez. Finale longue. Très bien
 
Coteaux du Languedoc « Les Combariolles » 2004 : Du fruit, des arômes boisés et une grosse matière, complète et profonde. L’ensemble présente plus de fraîcheur que le 2005. Très bien 
 
 
Un petit tournant est pris avec l’arrivée de Vincent Goumard au domaine. « L’Infidèle » perd une partie du terroir des cailloutis calcaire au profit de la nouvelle cuvée « Les Combariolles ». La marque de fabrique de Jean-Pierre Jullien reste des vins travaillés sur la réduction et marqués par des arômes animaux, où le fruit s’exprime à l’évolution. Vincent Goumard travaille avec un esprit plus "bourguignon", à la recherche d’une expression plus pure du fruit et du terroir. Un domaine à suivre…
 
 
Mas Cal Demoura 
Isabelle & Vincent Goumard
3A Route de St André -  F-34 725 Jonquières
Tel :04 67 44 70 82
 
 

Le 20/09/2017 à 02h19
Copyright © 2017 Vin Terre Net. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.